HÔTELLERIE - RESTAURATION - Novembre 2013

 

 

SOMMAIRE

CAFE HOTELLERIE RESTAURATION
    Vie des entreprises
    La Fagiht-74 se mobilise en faveur des maitres restaurateurs
    « Ce sont plus d'une soixantaine de professionnels qui ont répondu à l'appel de Roger Rollier, président de la fédération des hôteliers, restaurateurs, exploitants de discothèques de la Haute-Savoie, pour postuler au titre de maître restaurateur. »
    Lire l'article

    L'Hôtellerie Restauration - 24 octobre 2013, page 26
    La profession
    Moneo Resto signe un partenariat avec le SNRTC / Le SNRTC et Moneo Applicam signent un accord-cadre pour développer le titre-restaurant dématérialisé
    « La dématérialisation des titres restaurants franchit un nouveau pas à travers le partenariat stratégique engagé entre Monéo Resto et les enseignes de la restauration commerciale représentées par leur syndicat, soit plus de 1 700 restaurants engagés dans le mouvement. »
    Lire l'article de Hospitality On
    Lire l'article de L'Hôtellerie Restauration

    Hospitality On - 10 octobre 2013 / Carbillet Pascale - L'Hôtellerie Restauration - 17 octobre 2013, page 3
    La profession
    Plus de 600 candidatures pour l'appellation Restaurant de Qualité
    « En avril dernier, le Collège culinaire de France s'engageait dans la défense des cuisiniers pour qui le fait maison est une réalité et qui, pourtant, ne sont pas suffisamment mis en valeur. Le point avec Thierry Marx. »
    Lire l'article

    Lemoine Nadine - L'Hôtellerie Restauration - 20 octobre 2013
    Management
    Avis en ligne : place à la transparence
    « Publiée le 5 juillet, la première norme sur les avis en ligne de consommateurs veut renforcer la confiance dans les méthodes de traitement, de collecte et de publication des avis. Un travail inédit, rondement mené, qui a réuni des acteurs divers et qui pourrait bien inspirer la normalisation internationale. »

    Baritou Agnès - Enjeux - Octobre 2013, pages 11 à 13
    Management
    Comment les hôteliers gèrent ils leur e-réputation / Rester maître de son e-réputation en gérant les avis clients / Comment réagir à un avis négatif sur votre établissement
    * « L'e-réputation est devenue primordiale dans l'industrie hôtelière et touche aujourd'hui l'ensemble de la profession. Une grande majorité des hôteliers est d'ailleurs déjà active dans le domaine, comme le montrent les résultats d'un sondage réalisé par Hospitaliy ON avec Olakala. 89% des personnes interrogées affirment en effet opérer une veille du Web pour surveiller leur e-réputation, que ce soit quotidiennement ou occasionnellement. »
    * « Avant de consommer, les clients consultent désormais internet pour lire les retours d'expérience d'autres clients. C'est un incontournable, alors autant en profiter pour regarder ce qui y est dit et, le cas échéant, y répondre. »
    * « Certains hôteliers ou restaurateurs choisissent d'attaquer les faux clients qui déposent des avis très négatifs, jugés souvent diffamatoires. Pourtant, ils peuvent parfois utiliser leur droit de réponse pour faire de ces avis négatifs un outil marketing. »
    Lire l'article d'Hospitality On
    Lire le premier article de l'Hôtellerie Restauration
    Lire le second article de l'Hôtellerie Restauration

    Hospitality On - 9 octobre 2013 / Yung Thomas - L'Hôtellerie Restauration - 17 octobre 2013 / Guerrier-Buisine Vanessa - L'Hôtellerie Restauration - 25 octobre 2013
    Management
    L'affichage environnemental, une double opportunité pour le métier
    « Contrairement aux idées reçues, réduire son empreinte environnementale peut aussi conduire à réduire ses coûts, en particulier en eau, en électricité, en gaz et en déchets. C'est tout le sens de l'affichage environnemental qu'Evea Tourisme a lancé dans la branche. »
    Lire l'article et écouter l'interview d'Hubert Vendeville

    HR Infos - 11 octobre 2013
    Management
    Traquer la qualité pour mieux l'améliorer
    « Difficile de briguer l'excellence dans le service sans l'évaluer exhaustivement et régulièrement. Avec une double approche, celle du client lui-même et celle d'un intervenant extérieur et qualifié. En passant à la loupe les points critiques, en particulier les attitudes et comportements du personnel, facteur souvent le plus différenciant pour un établissement.
    Isabelle Boutteville, la directrice associée d'Excel Place, nous explique l'intérêt et la méthode de ces démarches très complémentaires. Et plus accessibles financièrement qu'on ne le croit, avec un retour sur investissement possible. »
    Interview sur HR Infos

    Boutteville isabelle - HR Infos - 18 octobre 2013
    Gestion
    Optimisez les marges de votre restaurant
    « L'optimisation des marges est un voeu pieux pour certaines entreprises, une aubaine pour d'autres. Souvent insaisissables, quand elles ne sont pas invisibles, les voies d'amélioration concrètes pour augmenter le résultat d'un restaurant sont souvent négligées. Pour quelles raisons ? Comment mettre en place des actions pour identifier ce qui est possible de réaliser en la matière et ainsi pérenniser un restaurant ? »

    Pailhès Laurent - Boisson Restauration Actualités - Octobre 2013, pages 56 et 57
    Gestion
    Simple et écologique, optez pour le titre-restaurant numérique
    « Les restaurateurs ont le choix entre plusieurs solutions : une ixième carte de paiement ou une application sur Smartphone. Les principaux opérateurs de titres (Endenred, Chèques Déjeuner, Sodexo avec Natixis) ont opté pour la carte, avec un nouvel entrant Monéo Resto, et profitent de cette aubaine, pour augmenter le taux des commissions. Aussi une jeune start-up, Resto Flash, constatant l'ampleur du marché des titres-restaurants (5,5 milliards d'euros) a décidé de proposer une alternative intéressante pour les restaurateurs : plus rapide, plus économique et plus écologique, via les Smartphones. »
    Lire l'article

    Fessard Jean-Luc - L'Hôtellerie Restauration - 10 octobre 2013, page 41
    Juridique
    Comment accorder et rémunérer le 1er et le 11 novembre
    « L'article 6 de l'avenant du 15 décembre 2009 accorde 10 jours fériés en plus du 1er Mai, dont 6 sont garantis, c'est-à-dire accordés même en cas de repos ou de congé du salarié. Rappel des règles applicables. »
    Lire l'article

    Carbillet Pascale - L'Hôtellerie Restauration - 24 octobre 2013, page 23
    Juridique
    Evolution de la réglementation relative aux jeunes travailleurs
    > Le Décret n° 2013-914 du 11 octobre 2013 relatif à la procédure de dérogation prévue à l'article L. 4153-9 du code du travail pour les jeunes âgés de moins de dix-huit ans a pour objet de modifier la procédure de dérogation aux travaux interdits pour les jeunes en formation professionnelle. Le décret propose "de substituer à une dérogation annuelle pour chaque jeune en formation, accordée a priori par l'inspecteur du travail, une procédure selon laquelle l'employeur ou le chef d'établissement peut être autorisé par décision de l'inspecteur du travail à affecter des jeunes à des travaux interdits, pour une durée de trois ans.
    La dérogation concerne donc un lieu, celui dans lequel le jeune est accueilli, et non plus chaque jeune, sous réserve de respecter certaines conditions. Parmi ces conditions figurent en particulier l'obligation d'assurer l'encadrement du jeune en formation durant l'exécution de ces travaux. Il précise également les autres dérogations possibles pour les jeunes âgés de moins de dix-huit ans et de quinze ans au moins, qui ne sont pas conditionnées par une décision de l'inspecteur du travail."
    > Le Décret n° 2013-915 du 11 octobre 2013 relatif aux travaux interdits et réglementés pour les jeunes âgés de moins de dix-huit ans "a pour objet, dans son article 1er, de définir les travaux légers pour les jeunes âgés de quatorze ans à seize ans qu'ils peuvent être amenés à effectuer durant les vacances scolaires. Dans son article 2, il actualise la liste des travaux interdits ou réglementés pour les jeunes travailleurs et les jeunes en formation professionnelle âgés d'au moins quinze ans et de moins de dix-huit ans."
    Le décret n° 2013-914
    Le décret n° 2013-915

    Journal Officiel - Lois et Décrets - 13 octobre 2013, pages 16900 à 16903
    Social
    Frais de santé
    Un arrêté du 2 octobre 2013 porte extension de l'avenant n° 1 du 19 septembre 2012 à l'accord du 6 octobre 2010 relatif à la mise en place d'un régime professionnel de frais de santé, conclu dans le cadre de la convention collective nationale des hôtels, cafés, restaurants.
    Arrêté du 2 octobre 2013
    Avenant n° 1
    Convention collective nationale des hôtels, cafés restaurants

    Journal Officiel - Lois et Décrets - 17 octobre 2013, pages 17115 et 17116 / Bulletin Officiel - Conventions Collectives - 23 février 2013, pages 102 à 105
    Social
    Reprise du personnel en cas de changement de prestataire
    Un arrêté du 4 octobre 2013 (art. 13) porte extension de l'avenant n° 18 du 20 mars 2013, relatif au changement de prestataire et continuité du contrat de travail, à la convention collective nationale des hôtels, cafés, restaurants.
    Arrêté du 4 octobre 2013
    Avenant n° 18
    Convention collective nationale des hôtels, cafés restaurants

    Journal Officiel - Lois et Décrets - 11 octobre 2013, pages 16751 à 16753 / Bulletin Officiel - Conventions Collectives - 29 juin 2013, pages 45 à 48
    Bibliographie
    Hôtels, Cafés, Restaurants - Droits et obligations dans l'exercice de votre activité professionnelle
    Ouvrage rédigé par N. Guerrero - Edité par Gualino - Collection Droit et Métiers (Octobre 2013 - 240 pages - 28 euros)
    Description et commande sur le site de l'éditeur

    Gualino Éditeur - Octobre 2013
HOTELLERIE
    Environnement économique
    Les petits campings font de la résistance !
    Cet article s'intéresse à la conjoncture économique des campings et à la situation des exploitants indépendants. Plusieurs d'entre eux présentent leur stratégie pour renforcer leur attractivité et se différencier des chaînes spécialisées dans l'hôtellerie de plein air.

    Négrouche Nasser - CGA Contact - Septembre-Octobre 2013, pages 8 et 9
    La profession
    Création de la structure interdépartementale UMIH Prestige
    Le Conseil d'Administration de l'UMIH a validé l'adhésion d'UMIH Prestige, qui sera présidée par Didier Le Calvez, Président Directeur général du Bristol.
    UMIH Prestige est une structure interdépartementale, adhérente à l'UMIH, qui a vocation à fédérer les établissements de prestige, à reconnaitre leurs spécificités et à participer à la défense et à la promotion de ces établissements auprès des institutionnels, des décideurs et des médias.
    Lire le communiqué

    Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie - Communiqué de presse - 8 octobre 2013
    La profession
    Hôtels Pop-up : entre camping et luxe
    « La tendance des hôtels éphémères a gagné du terrain au cours des deux dernières années, et l'engouement pour ces établissements mobiles, respectueux de l'environnement et installés dans des sites originaux, ne cesse d'augmenter. Souvent constitués d'anciens containers et de tentes, ils compensent la simplicité de leur esthétisme par leurs emplacements, dans des endroits inaccessibles aux hôtels traditionnels. »
    Lire l'article

    Hospitality On - 8 octobre 2013
    Vie des entreprises
    Les hôteliers parisiens s'unissent pour dialoguer avec les agences en ligne
    « Après plusieurs mois de concertation, l'Union des hôteliers indépendants vient d'être fondée. Cette association jouera le rôle de centrale d'achat et projette de devenir un interlocuteur auprès des agences de voyage en ligne. »
    Lire l'article

    L'Hôtellerie Restauration - 10 octobre 2013, page 16
    Management
    Aller plus loin avec TripAdvisor / TripConnect : la nouvelle solution qui favorise la réservation directe
    * « TripAdvisor propose deux gammes d'outils : les outils de gestion (gratuits) et les outils d'acquisition de clients (payants). Ceux payants permettront de générer des réservations en direct, alors que les gratuits permettent simplement de gérer la fiche de son établissement. »
    * « Tripadvisor lance pour les propriétaires abonnés à l'Espace Contacts un outil destiné à diriger les clients vers le site web de l'hôtel. Un service qui ne manquera pas d'intéresser les indépendants qui cherchent à optimiser leur système. »
    Lire le premier article
    Lire le second article

    Yung Thomas - L'Hôtellerie Restauration - 17 octobre 2013, page 46 / 25 octobre 2013
    Juridique
    Suppression du prérequis de six chambres au minimum dans le tableau de classement des hôtels
    Un arrêté du 3 octobre 2013 modifie l'arrêté du 23 décembre 2009 fixant les normes et la procédure de classement des hôtels de tourisme. Le prérequis qui imposait de compter six chambres au minimum est supprimé.
    Arrêté du 3 octobre 2013

    Journal Officiel - Lois et Décrets - 11 octobre 2013, page 16743
    Social
    Hôtellerie de plein air : pérennisation de l'emploi et développement de la formation professionnelle
    Un arrêté du 4 octobre 2013 (art. 12) porte extension de l'avenant n° 1 du 8 février 2013 à l'accord-cadre du 18 janvier 2012 relatif à la pérennisation de l'emploi et au développement de la formation professionnelle, conclu dans le cadre de la convention collective nationale de l'hôtellerie de plein air.
    Arrêté du 4 octobre 2013
    Avenant n° 1
    Convention collective nationale de l'hôtellerie de plein air

    Journal Officiel - Lois et Décrets - 11 octobre 2013, pages 16751 à 16753 / Bulletin Officiel - Conventions Collectives - 4 mai 2013, pages 30 et 31
    Social
    Salaires dans l'hôtellerie : comment les décrypter ?
    « Parce que l'hôtellerie-restauration fournit une large palette de services lui permettant d'offrir divers avantages à ses salariés, et parce que les professionnels se sont adaptés à une volonté d'intéresser les salariés aux performances opérationnelles de l'établissement afin de renforcer la qualité de service et le résultat d'exploitation, de nombreux éléments de rémunération viennent aujourd'hui se rajouter au salaire nominal de base. »
    Lire l'article

    Hospitality On - 3 octobre 2013