HÔTELLERIE - RESTAURATION - Mars 2015

 

 

  SOMMAIRE

CAFE HOTELLERIE RESTAURATION
    La profession
    Avis en ligne : après la certification, l'ISO
    « Un an et demi après sa publication, la première norme sur les avis en ligne de consommateurs s'inscrit aujourd'hui dans des travaux plus larges sur l'e-reputation. Peut-on considérer cette norme - et la certification qui a suivi - comme un succès ? Quelle orientation les travaux prennent-ils à l'ISO ? »
    Baritou d'Armagnac Agnès - Enjeux - Février 2015, pages 27 à 29
    La profession
    Les chefs étoilés poussent les feux pour se diversifier
    « La dernière édition du Guide Michelin dévoilée [le 2 février] reste une référence et un tremplin économique. Les chefs étoilés tendent à se diversifier et à s'internationaliser. »
    Lire l'article
    Palierse Christophe - Les Echos - 3 février 2015, page 20
    La profession
    Rapprochement entre l'UMIH et le SNRTC
    "Le SNRTC (Syndicat National de la Restauration Thématique et Commerciale) a décidé de se rapprocher de l'UMIH (Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie), en qualité de Syndicat Associé.
    Ainsi, un protocole d'accord vient d'être signé entre les deux organisations professionnelles visant à coordonner leurs positions et leurs actions. Des échanges réguliers auront lieu sur divers sujets majeurs pour l'avenir du secteur de l'hôtellerie-restauration, en matière de relations sociales, d'économie, de fiscalité ou sur des dossiers spécifiques « métiers », le tout, en préservant l'identité de chacun.
    Avec ce rapprochement, le SNRTC deviendra membre de la Commission des Affaires sociales et de la Formation professionnelle de l'UMIH."
    Le communiqué
    Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie - Communiqué de presse - 16 février 2015
    La profession
    Resto-in va livrer bien plus que des repas
    « La cuisine, c'est simple comme un clic. Clément Benoît en a l'idée en 2006 quand il transpose en France le concept américain de commande de repas sur Internet. Resto-in.com était né. L'entreprise parisienne ne se limite pas à un annuaire de restaurants. Elle les choisit et leur propose un service de livraison à domicile. Les restaurateurs y gagnent des clients qui ne seraient pas venus dans leur établissement et bénéficient d'un service sans supplément de prix. »
    Lire l'article
    Malécot Dominique - Les Echos - 2 février 2015, page 26
    Vie des enseignes
    Des boulettes pleines de saveur
    "Après les pâtes et les burgers, la boulette est, avec le hot dog, l'une des tendances actuelles du secteur. On en parle pour le moment plus qu'on en propose en France. Quelques adresses tentent cependant l'expérience du concept axé sur la boulette. Meatballs, ouvert en mars dernier à Lille, en fait partie. Laureen et Didier Marquer y proposent des boulettes cuisinées maison avec des recettes du monde entier. Les clients en raffolent."
    Thiriet Anthony - Boisson Restauration Actualités - Janvier-Février 2015, pages 24 à 26
    Vie des enseignes
    McDonald's France réinvente ses recettes pour résister aux assauts de la concurrence
    « L'inventeur de la restauration rapide est en train de bouleverser l'organisation industrielle à l'origine de son succès : la préparation à l'avance de ses Big Mac, Royal Deluxe et autres McChicken, qui permet à ses clients d'être servis immédiatement. McDo France souhaite désormais préparer ses hamburgers seulement une fois que le client a passé commande. Cette préparation «à la minute» permettra d'améliorer leur qualité gustative, par exemple en évitant à la feuille de salade de cuire au contact prolongé de la viande, et de réduire le gaspillage, qui représente 1 % du chiffre d'affaires des restaurants: chez McDo, les hamburgers non vendus dans les dix minutes suivant leur préparation sont en effet jetés, et le délai tombe à sept minutes pour les frites. »
    Letessier Ivan / Visseyrias Mathilde - Le Figaro - 10 février 2015, page 20
    Management
    Développer sa communication pour faire connaître son établissement
    « C'est par l'échange d'informations que vous allez optimiser vos relations.
    > Joindre la presse : l'objectif est d'optimiser les relations avec les journalistes. Vous souhaitez assurer la promotion de votre affaire et les journalistes recherchent des informations originales, de qualité, en adéquation avec les attentes de leurs lecteurs. [...]
    > Communiquer avec ses prescripteurs : le prescripteur est une personne susceptible de recommander votre établissement auprès d'un certain nombre de clients. Il est généralement considéré comme un leader d'opinion dans la mesure où il a une influence sur le comportement d'un groupe d'individus qui lui font confiance en raison de sa notoriété, de son image, de son statut social, de sa profession, de ses activités et/ou de son style de vie. Il doit agir de façon désintéressée pour conserver la confiance du groupe qui suit ses recommandations. »
    Lire l'article
    Castell Jean - L'Hôtellerie Restauration - 5 février 2015, page 31
    Management
    Trois règles pour gérer votre e-réputation
    « Passer à côté de sa réputation en ligne c'est passer à côté de ses clients ; c'est en résumé le constat qu'a fait Gilles Granger, directeur général de Vinivi, lors d'un atelier mené à l'occasion du 6e salon Voyage en multimédia de St Raphaël, sur les fondamentaux de la gestion de la réputation en ligne de tout établissement. La veille et la gestion des avis sur internet est nécessaire car les avis sont un outil de relation client, et ils offrent de la donnée client, que les OTAs sont les premiers à savoir récupérer et utiliser. »
    Guerrier-Buisine Vanessa - L'Hôtellerie Restauration - 10 février 2015
    Gestion
    Comment choisir et protéger son nom commercial
    "Le nom commercial d'un établissement est un élément important car il permet non seulement de l'identifier mais aussi d'assurer sa notoriété tant auprès de la clientèle que des partenaires commerciaux. Plusieurs précautions doivent être prises avant de choisir ce nom et pour le protéger."
    Lire l'article
    Carbillet Pascale - L'Hôtellerie Restauration - 13 février 2015
    Gestion
    Dossier - Leviers de croissance : 4 pistes pour encaisser plus
    "Le contexte économique est toujours peu réjouissant, les indices de chiffres d'affaires des différents segments de la restauration n'affichant rien de bon pour le moment. Les évolutions législatives ne sont pas d'ordre à rassurer le secteur. [...] Restaurants et gérants de bars, ne baissez pas les bras en ce début d'année 2015, redoublez plutôt d'imagination pour faire rebondir votre chiffre d'affaires."
    Thiriet Anthony - Boisson Restauration Actualités - Janvier-Février 2015, pages 37 à 43
    Gestion
    Information des salariés avant la cession du fonds de commerce
    "Vous envisagez de vendre votre fonds de commerce ? Désormais la loi vous oblige à informer vos salariés en amont de cette vente. Le point sur cette réglementation pas vraiment adaptée aux petites entreprises du secteur."
    Lire l'article
    Beausseron Tiphaine - L'Hôtellerie Restauration - 13 février 2015
    Gestion
    Les clés pour réussir l'ouverture d'un restaurant
    « Le 4 février dernier, à l'initiative du MBA Cuisine et Entrepreneuriat, commun à l'ESG et à l'Atelier des chefs, une conférence a permis d'en savoir plus sur les conditions de réussite quant à l'ouverture d'un restaurant. »
    Lire l'article
    Eveillard Anne - L'Hôtellerie Restauration - 6 février 2015
    Gestion
    Réussir la reprise d'un restaurant en zone rurale
    « Le 6 décembre 2013, Aurore Lemonnier et Hervé Mousset ouvraient Les Pieds dans le plat, au coeur de l'Orne, à Saint-Langis-les-Mortagne. Un an plus tard, le succès est au rendez-vous. [...] Leur secret ? Beaucoup de travail, de la passion et "l'attention à beaucoup de petits détails qui facilite les choses." À commencer, dans le cas d'une reprise, par de bonnes relations avec les anciens propriétaires. »
    Lire l'article
    Lemestre Gabrielle - L'Hôtellerie Restauration - 4 février 2015
    Fiscalité
    Bercy commente la prorogation du crédit d'impôt en faveur des maîtres-restaurateurs
    « L'article 63 de la loi de finances rectificative pour 2006, codifié à l'article 244 quater Q du CGI, a instauré un crédit d'impôt pour les entreprises dont le dirigeant a obtenu la délivrance du titre de maître-restaurateur. [...] L'article 13 de la LF pour 2015 proroge jusqu'au 31 décembre 2017 le crédit d'impôt au profit des maîtres-restaurateurs. Bercy intègre cette prorogation dans une nouvelle mise à jour de la base BOFIP-Impôt sous la référence BOI-BIC-RICI-10-70-20150204."
    Lire l'article
    BOI-BIC-RICI-10-70-20150204
    Fiscalonline - 4 février 2015 / Bofip-Impôts - 4 février 2015
    Juridique
    Agenda d'accessibilité programmée pour les ERP : le compte à rebours a commencé
    "Un an après que le comité interministériel du handicap a reconnu la rigidité d'application de la loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, l'ordonnance n° 2014-1090 du 26 septembre 2014 simplifie et explicite les normes d'accessibilité de la loi Handicap. L'objectif étant de les adapter à l'évolution des techniques, aux besoins des personnes handicapées et aux contraintes des opérateurs."
    Gérolami Patrick - Industrie Hôtelière - Janvier-Février 2015, pages 46 à 49
    Juridique
    Gérer ses bio déchets en conformité avec la réglementation / Gestion des biodéchets et actions anti-gaspi : les approches gagnantes
    . « Apporter un éclairage au secteur de la restauration sur les bonnes pratiques concernant les bio déchets était l'objet de la conférence du Geco, donnée sur le plateau TV du Sirha. [...] Le but ? Apporter un éclairage sur un secteur en mutation réglementaire. »
    . "Si jusqu'à présent, seuls les gros producteurs de biodéchets avaient une obligation de tri à la source et de valorisation, une large part des restaurants sera concernée à partir du 1er janvier 2016. Cette obligation concernera alors les établissements produisant plus de 10 tonnes par an de biodéchets, soit entre 180 à 240 repas par jour selon les données. Coup de projecteur sur les approches de valorisation qui se mettent en place."
    Lire le premier article
    Fessard Jean-Luc - L'Hôtellerie Restauration - 5 février 2015 / Foulon Nathalie - Industrie Hôtelière - Janvier-Février 20415, pages 36 à 44
HOTELLERIE
    Environnement économique
    Ile-de-France : la fréquentation hôtelière se tasse en 2014
    "Pour la troisième année consécutive, les hôtels de Paris et d'Ile-de-France ont vu leur fréquentation se tasser en 2014. Selon un bilan du Comité régional du tourisme Paris-Région, la région a enregistré 32,2 millions d'arrivées hôtelières l'an dernier, soit un recul de 0,8 % par rapport à 2013.
    Dans le détail, la baisse est un peu plus marquée pour les visiteurs français (16,6 millions de clients au total, soit 1,2 % de moins qu'en 2013) que pour les touristes étrangers, qui ont été 15,7 millions à séjourner dans les hôtels franciliens (-0,4 %)."
    Lire l'article
    Plotard Christophe - L'Écho Touristique - 19 février 2015
    Environnement économique
    L'auberge de jeunesse se réinvente à Paris
    « Après Londres, Venise ou encore Berlin, Generator débarque au coeur de Paris, place du Colonel-Fabien. Le concept ? Un hybride d'hôtel et d'auberge de jeunesse, misant sur le design (urbain industriel), offrant certes des chambres privées (à partir de 98 euros la double) mais surtout des dortoirs haut de gamme dans des chambres allant de 4 à 10 lits. Pour autant, ce géant de 920 lits n'est pas pour les routards purs et durs : Generator n'a ni cuisine ni cafetière en libre-service, mais un bar-restaurant, et son offre de restauration fait partie intégrante de son modèle économique. »
    Lire l'article
    Chauvot Myriam - Les Echos - 2 février 2015
    Environnement économique
    L'hôtellerie de luxe est en ébullition à Paris / Valse d'enseignes dans les hôtels haut de gamme
    * « Les projets hôteliers se multiplient dans la capitale. Si le haut de gamme et le luxe sont particulièrement à l'honneur, tous les segments sont en réalité concernés. »
    * « En cédant les murs de leurs établissements à des investisseurs, les groupes hôteliers sont devenus prestataires de services. Les nouveaux propriétaires font jouer la concurrence. »
    Lire l'article des Echos
    Lire l'article du Figaro
    Palierse Christophe - Les Echos - 5 février 2015 / Visseyrias Mathilde - Le Figaro - 3 février 2015, page 22
    La profession
    Commerce illégal : les hôteliers écrivent à Manuel Valls / L'UMIH fait front contre la location de meublés à la nuitée
    . "Dans un courrier envoyé au Premier ministre Manuel Valls, l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie (Umih) s'indigne des nouvelles pratiques illégales des acteurs de la location de courte durée entre particuliers, qualifiée de "collaboratives".
    . Parmi ces activités professionnelles illégales, l'Umih demande "l'interdiction pure et simple de la location de meublés à la nuitée (résidence principale ou secondaire) et la fixation d'une durée minimale de location de 7 jours [...] ; l'immatriculation auprès du Registre du commerce et des sociétés pour tout exercice de commerce ; l'enregistrement à la mairie de tout hébergement commercial sachant que les catégories juridiques "chambre d'hôtes" ou "meublés de tourisme" existent ; le classement obligatoire pour tout type d'hébergement ; la collecte de la TVA dès le 1er euro de chiffre d'affaires ; l'encadrement des plates-formes de commerce en ligne qui captent une valeur "échappant à la fiscalité française"..."
    L'article de L'Echo Touristique
    L'article d'Hospitality-On
    Perronnet Céline - L'Écho Touristique - 13 février 2015 / Hospitality-On - 13 février 2015
    La profession
    Le concierge numérique, une réponse digitale des hôteliers à la vague airbnb?
    « Depuis plusieurs mois, les chaines d'hôtels multiplient les applications mobiles pour accéder aux services habituellement proposés à la réception. Une façon de fidéliser leurs clients et ainsi tenter de compenser des baisses de fréquentation causées par les nouveaux modes d'hébergement. »
    Lire l'article
    Torre Marina - La Tribune - 11 février 2015
    Vie des enseignes
    L'hôtelier américain Marriott est prêt à franchir la barre du million de chambres
    "2015 s'annonce déjà comme une année clef dans l'expansion voire l'histoire de Marriott International. Le groupe hôtelier nord-américain, qui a ouvert son premier établissement en 1957 - la société, à l'origine active dans la restauration, a été fondée en 1927 -, prévoit en effet de franchir la barre du million de chambres en exploitation ou en développement d'ici à la fin décembre.
    Son plan de charge, qui lui permettra d'étendre sa couverture mondiale de 80 pays ou territoires à plus de 100, sera, conformément à ses us, financé par ses partenaires propriétaires, le montant total des investissements dépassant les 50 milliards de dollars. Pour autant, Marriott n'hésite pas à procéder à des acquisitions, comme en témoigne la reprise, finalisée début 2014, du sud-africain Protea. Surtout, l'américain, dont le parc effectif réunissait 690 000 chambres à la fin 2014, continue d'appuyer très fort sur l'accélérateur."
    Lire l'article
    Palierse Christophe - Les Echos - 26 janvier 2015
    Fiscalité
    Relèvement des plafonds de la taxe de séjour / La taxe de séjour au réel pour les hôtels adoptée au Conseil de Paris [le mercredi 11 février 2015] !
    * « L'article 67 de la loi de finances pour 2015 a modifié les règles applicables aux taxes de séjour et de séjour forfaitaire : révision du barème, des cas d'exonération, du système des abattements et des catégories d'hébergement concernées. Ces dispositions sont codifiées au code général des collectivités territoriales. »
    * « Le Synhorcat et le GNI obtiennent in extremis le respect de la parole donnée : la taxe de séjour sera bien au réel au 1er juillet 2015 à Paris. »
    Lire le communiqué
    Carbillet Pascale - L'Hôtellerie Restauration - 5 février 2015, page 30 / Synhorcat - Communiqué de presse - 11 février 2015