HÔTELLERIE - RESTAURATION - Juillet 2015

 

 

  SOMMAIRE

CAFE HOTELLERIE RESTAURATION
    Environnement économique
    La bonne recette des startups de la restauration à domicile
    "On ne compte plus les start-up de la restauration à domicile qui se lancent à l'attaque des géants du secteurs comme Allo Resto, Delivery Hero ou Foodpanda. Et pour cause : le modèle séduit aussi bien les consommateurs pressés que les restaurateurs qui peuvent y gagner jusqu'à 50 000 euros par mois."
    Lire l'article
    Boulay Juliette - La Tribune - 4 juin 2015
    Environnement économique
    La restauration rapide capte dorénavant les 50 ans et +
    "The NDP Group a remonté le temps jusqu'en 2008 afin d'analyser les performances et les mutations du secteur depuis l'avènement de la crise économique française. Les visites des 50 ans et + ont progressé de 40 % entre 2008 et 2015. [...]
    Moins affectés par le chômage et les problèmes de pouvoir d'achat que les plus jeunes, les quinquagénaires apprécient la praticité et la fonctionnalité d'un déjeuner sur le pouce. Cette génération qui a connu l'arrivée du fast-food à l'aube des années 80, n'hésite pas fréquenter ce circuit en dehors de l'heure du déjeuner : 30 % de leurs visites ont lieu l'après-midi durant leur pause.
    Tout comme les 18-24 ans, les seniors surveillent leurs assiettes : ils consomment plus que la moyenne les salades et les eaux en restauration rapide, et boudent les soft-drinks et les menus, moins adaptés à leurs goûts. La folie burger ? Très peu pour eux : ils en consomment deux fois moins que la moyenne de la population française. Toutefois, les burgers de qualité pourraient avoir un avenir intéressant auprès de cette cible épicurienne."
    Lire l'article
    L'Hôtellerie Restauration - 18 juin 2015
    Environnement économique
    Révolution dans le burger
    "McDonald's en perte de vitesse, de nouveaux concurrents qui percent, le haut de gamme qui fait une entrée fracassante, la consommation qui explose... Le monde du hamburger est en ébullition. Enquête sur une industrie aux très fortes marges."
    Lumineau Léonor / Lécluse Sophie - Capital - Juin 2015, pages 65 à 81
    La profession
    Les grands chefs passent au vert
    "Exit l'époque où la cuisine végétarienne était le parent pauvre des tables de luxe. Joël Robuchon, Christophe Moret et Thierry Marx, entre autres s'emballent pour cet univers encore à défricher."
    Lire l'article
    Gonzales Hadrien - Le Figaro - 13 juin 2015, page 28
    Vie des entreprises
    Bernard Loiseau ajoute un spa à son menu
    "Le groupe de restauration et d'hôtellerie haut de gamme crée un spa et un nouveau restaurant. [...]
    Le groupe, présidé par Dominique Loiseau, dépasse pour la première fois depuis 2007 les 10 millions d'euros de chiffre d'affaires et dégage 67 000 euros de bénéfice. Les trois établissements bourguignons, avec le restaurant Loiseau des Vignes à Beaune, ont bénéficié d'une augmentation d'activité de 9 %. En revanche, la fréquentation des deux restaurants parisiens, implantés dans les 7e et 8e arrondissements et très orientés vers une clientèle d'affaires et d'hommes politiques, chute de 15 %.
    Pour atténuer ces aléas de conjoncture, Loiseau accroît sa diversification."
    Lire l'article
    Hugue Didier - Les Echos - 4 juin 2015
    Vie des enseignes
    McDonald's teste un nouveau concept en toute discrétion
    "L'objectif du géant mondial du fast-food : faire oublier son image de « malbouffe » et se positionner sur le marché juteux du « gourmet burger ». Déjà aux Etats-Unis, un nouveau burger avec un faux filet a été lancé en avril sous le nom de « Sirloin Third Pound Burger ». En Nouvelle-Zélande, c'est un burger « gourmet » qui a fait son apparition en début d'année, avec service à table. La troisième phase de test semble donc être la France, l'un des principaux marchés de l'enseigne avec près de 2 millions de personnes qui s'y rendent tous les jours. En particulier grâce à son concept McGourmet, où seraient servis des burgers faits maison dans des restaurants « à l'ancienne », la multinationale devrait toucher un large public, tout en augmentant le panier moyen. Une alternative, espère-t-elle, à la chute de ses ventes."
    Lire l'article
    Matas Jennifer - Les Echos de la Franchise - 1er juin 2015
    Vie des entreprises
    Un restaurant 100 % en ligne et sur mobile s'est lancé à Paris
    "FoodChéri est un service de livraison à domicile de repas cuisinés par des chefs dans un atelier. Il garantit une livraison en 20 minutes et des plats à moins de 10 euros."
    Lire l'article
    De Foucaud Isabelle - Le Figaro - 11 juin 2015
    Gestion
    Bpifrance lance un nouveau prêt pour la restauration / François Hollande a lancé le nouveau prêt de modernisation de la restauration
    "Le Prêt Restauration de Bpifrance est un prêt à taux fixe préférentiel et sans garantie à destination des restaurateurs. [...] Ce Prêt Restauration doit permettre de renforcer la structure financière de l'entreprise et d'accompagner les financements bancaires à l'occasion d'une opération de modernisation, de mise aux normes ou d'équipement (matériel, numérique, accessibilité, sécurité d'hygiène), ainsi que de transmission de leur établissement."
    Le communiqué
    L'article
    Bpifrance - Communiqué de presse - 17 juin 2015 / Soubes Sylvie - L'Hôtellerie-Restauration - 18 juin 2015
    Gestion
    Les potagers urbains s'invitent dans les hôtels et les restaurants
    "Les potagers en milieu urbain ont le vent en poupe. Les hôtels et les restaurants n'échappent pas à cette tendance. Parmi les quelques établissements qui ont aménagé un potager sur leur toit, un lieu à proximité... la brasserie de l'hôtel Pullman à deux pas de la Tour Eiffel, le restaurant Le Terroir Parisien de la maison de la Mutualité, ou encore le Môle Passédat à Marseille. Très en vogue Outre-Atlantique, cette approche du "potager à l'assiette" devrait faire des émules dans l'Hexagone. Retour d'expériences."
    Foulon Nathalie - Industrie Hôtelière - Juin-Juillet 2015, pages 36 à 41
    Juridique
    De nouvelles mesures pour simplifier la vie des hôteliers et restaurateurs
    "Lundi 1er juin [2015], le Gouvernement a annoncé une nouvelle série de mesures destinées à faciliter la vie des entreprises et des citoyens. Plusieurs concernent les cafés-hôtels et restaurants" :
    . transmission des fiches de police pour les hébergements touristiques (échéance : mi-2015)
    . obligations d'affichage dans les hôtels-cafés-restaurants (échéance : fin 2015)
    . règlement sanitaire unique (échéance : 1er trimestre 2016)
    . suppression de la réglementation sur les verres gravés (échéance : 3ème trimestre 2015)
    . obligations des établissements touristiques disposant de piscine dont l'accès est réservé à leur propre clientèle (échéance : 3ème trimestre 2015)
    . le régime des débits de boisson à consommer sur place (échéance : décembre 2015)
    Le communiqué
    Le Dossier de presse "Simplification pour les entreprises"
    Lire l'article sur le site cession-commerce.com
    Carbillet Pascale - L'Hôtellerie Restauration - 1er juin 2015 / Communiqué de presse - Secrétaire d'Etat à la réforme de l'Etat et à la Simplification - 1er juin 2015 / Cession Commerce - 5 juin 2015
    Juridique
    Quels sont les affichages obligatoires dans les CHR ?
    "Le Gouvernement a annoncé des mesures de simplification pour les entreprises, notamment concernant les affichages dans les hôtels, cafés, restaurants. Rappel des obligations actuellement en vigueur."
    Lire l'article
    Carbillet Pascale - L'Hôtellerie Restauration - 9 juin 2015
    Social
    La cotisation de la mutuelle HCR santé va passer de 32 à 28 euros
    "Lors de la réunion du 10 juin, les partenaires sociaux de la branche des HCR se sont réunis pour débattre sur l'évolution du régime de la mutuelle frais de santé. Ils ont négocié une diminution de la cotisation qui va passer de 32 à 28 euros à compter du 1er juillet 2015, soit une cotisation de 14 euros pour l'employeur comme pour le salarié."
    Lire l'article
    L'Hôtellerie Restauration - 15 juin 2015
    Social
    Mode d'emploi du contrat saisonnier
    "Ce type de contrat est soumis à la majorité des droits applicables aux contrats à durée indéterminée, avec quelques particularités en raison de la nature de l'emploi." Précisions.
    Lire l'article
    Carbillet Pascale - L'Hôtellerie Restauration - 29 mai 2015, page 26
    Social
    Une nouvelle contribution pour financer les organisations syndicales et patronales
    "Depuis le 1er janvier 2015, tous les employeurs doivent, quel que soit leur effectif, s'acquitter d'une nouvelle contribution patronale destinée à financer les organisations syndicales d'employeurs et de salariés. Peu importe qu'ils soient adhérents ou non à une organisation patronale, qu'ils aient ou non une présence syndicale dans leur entreprise.
    Son taux est fixé à 0,016 % des rémunérations versées aux salariés servant de base au calcul des cotisations de la Sécurité sociale. [...] Cette nouvelle contribution s'est accompagnée pour certaines entreprises d'une baisse de la cotisation à la formation continue."
    Lire l'article
    Carbillet Pascale - L'Hôtellerie Restauration - 22 mai 2015
    Social
    Vers une simplification du compte pénibilité / "Simplifier la pénibilité mais compliquer le dialogue social"
    "Suite à la remise du rapport sur le compte personnel de prévention de la pénibilité mardi 26 mai, le Premier ministre, Manuel Valls a annoncé une simplification du dispositif et un report de six mois, soit au 1er juillet 2016 pour l'entrée en vigueur des six derniers facteurs. [...]
    Sur les dix facteurs de pénibilité retenue par la loi, seuls quatre d'entre eux sont pris en compte depuis le mois de janvier : le travail de nuit, le travail répétitif, le travail en milieu hyperbare et le travail d'équipe en horaires alternants. Les six autres facteurs (postures pénibles, manutentions manuelles de charges, agents chimiques, vibrations mécaniques, températures extrêmes, bruit) devaient entrer en vigueur le 1er janvier 2016."
    Le communiqué du Gouvernement
    Le rapport
    Carbillet Pascale - L'Hôtellerie Restauration - 26 mai 2015 / Communiqué de presse - Premier Ministre - 26 mai 2015/ Carbillet Pascale - Hôtellerie-Restauration - 28 mai 2015
HOTELLERIE

    La profession
    La SEH crée un portail ouvert aux hôtels indépendants
    "Alors que le groupe AccorHotels fait les yeux doux aux hôteliers indépendants pour les attirer sur sa place de marché, la Société européenne d'hôtellerie (SEH), qui regroupe 535 hôtels indépendants sous quatre marques et dans dix pays a décidé de lancer sa propre plateforme. Baptisée seh-hotels.com, elle sera ouverte aux hôteliers indépendants n'appartenant pas au réseau coopératif. Ces derniers auront ainsi accès aux services proposés pa rla SEH en échange de 12 % de commission : le programme de fidélité SEH, les ristournes sur achats, le tout dans la limite de 20 % du chiffre d'affaires estimé de la coopérative, "soit 1,8 M euros sur 9,5 M euros estimé en 2014", déclare Stéphane Barrand, directeur général adjoint de la SEH."
    Lire l'article
    Avignon Catherine - L'Hôtellerie Restauration - 17 juin 2015
    La profession
    Le projet de loi Macron rebat les cartes de la réservation hôtelière sur Internet
    "Le texte rend leur liberté tarifaire aux hôteliers face aux Booking et consorts. [...]
    En l'état, le texte instaure d'abord le "contrat de mandat" entre l'hôtelier et son tiers distributeur exploitant une plate-forme de réservation en ligne [...] Surtout, la clause de parité tarifaire est formellement supprimée. Or c'est elle qui oblige les hôteliers à proposer les mêmes prix sur tous leurs canaux de réservation, y compris leur(s) propre(s) site(s)."
    Lire l'article
    Palierse Christophe - Les Echos - 18 juin 2015, page 22
    Vie des entreprises
    Accor réplique à Booking avec sa propre plateforme de réservation en ligne / AccorHotels prêt à ferrailler avec Booking et autres Expedia / AccorHotels à l'offensive pour riposter à Booking.com
    . "Pour contrer le site de réservation en ligne, le groupe va transformer sa plate-forme de distribution AccorHotels.com en place de marché ouverte aux hôteliers indépendants. Cette nouvelle stratégie s'accompagne de l'abandon du nom "Accor" pour "AccorHôtels".
    . "Le commissionnement des indépendants doit se faire à des taux compris entre 12 % et 15 % selon les pays, soit à des niveaux 30 % à 50 % moins chers que les fameuses OTA."
    L'article de La Tribune
    L'article des Echos
    Torre Marina / Perlestein Lazslo - La Tribune - 3 juin 2015 / Palierse Christophe - Les Echos - 4 juin 2015 / Visseyrias Mathilde - Le Figaro - 4 juin 2015
    Vie des entreprises
    Sébastien Bazin, PDG d'AccorHôtels : "Il faut poursuivre les efforts"
    Entretien avec Sébastien Bazin, PDG d'AccorHôtels.
    "Le 3 juin, le groupe Accor s'est rebaptisé « AccorHotels », témoignant de sa révolution numérique, au coeur de la stratégie de son PDG. Le 1er juillet, AccorHotels ouvrira sa plate-forme de distribution à une sélection d'hôteliers indépendants, afin de se renforcer dans quelque 300 destinations. Cette initiative vise à tripler son offre d'ici à fin 2018 et, par là, à mieux rivaliser avec les centrales de réservation, les Booking.com et consorts. Pour ce faire, AccorHotels a acquis en avril la société de services Internet Fastbooking."
    Lire l'article
    Les Echos - 15 juin 2015, page 16
    Juridique
    Combien de chambres PMR un hôtel doit-il compter ?
    "Un arrêté du 8 décembre 2014 a précisé les règles techniques d'accessibilité, mais il a surtout assoupli certaines contraintes techniques pour les établissements existants. L'article 17 précise que les hôtels n'ayant pas plus de dix chambres et dont aucune n'est situé au rez-de-chaussée ou en étage accessible par ascenseur n'ont pas l'obligation de proposer de chambre adaptée. Quant aux autres établissements, le nombre minimal de chambres adaptées est le suivant :
    . une chambre si l'établissement n'en compte pas plus de 20 ;
    . deux chambres s'il n'en compte pas plus de 50 ;
    . une chambre supplémentaire par tranche ou par fraction de 50 chambres supplémentaires au-delà de 50. Les chambres adaptées sont réparties entre les différents niveaux accessibles."
    Lire l'article
    Carbillet Pascale - L'Hôtellerie Restauration - 28 mai 2015
    Juridique
    Les locaux abritant une résidence hôtelière peuvent être sous-loués sans l'intervention du bailleur
    "La sous-location étant l'objet même de l'activité de résidence hôtelière, le locataire de locaux abritant une telle activité peut les sous-louer sans appeler le bailleur à concourir à l'acte." (Cass. 3è civ. 15 avril 2015 n° 14-15.976 (n° 428 FS-PB)
    Arrêt du 15 avril 2015
    Bulletin Rapide de Droit des Affaires - 15 mai 2015, pages 12 et 13