HÔTELLERIE - RESTAURATION - Janvier 2016

 

 

SOMMAIRE

CAFE HOTELLERIE RESTAURATION
    Environnement économique
    Quels sont les 5 concepts gagnants de l'année ?
    Lors du congrès RHD [Restauration Hors Domicile] de Néo Restauration, le 2 décembre, Maria Bertoch, de NPD, révélait les 5 concepts les plus porteurs des Big Five (Allemagne, Angleterre, Espagne, Italie et France), à commencer par les Bakery Café (Greggs, Pâtisserie Valérie en Grande-Bretagne, La Mie Câline, Paul, La Brioche Dorée, Le Pain Quotidien, Eric Kayser... chez nous)."
    Lire l'article
    Néorestauration - 7 décembre 2015
    Vie des entreprises
    Burger King autorisé à racheter les 405 restaurants Quick de France
    . "L'Autorité de la concurrence a levé [...] le dernier verrou à l'acquisition qui doit permettre à Burger King de devenir le numéro deux du marché de la restauration rapide en France. C'est désormais officiel, les 405 restaurants Quick de France vont passer sous la bannière Burger King."
    . "Pour l'Autorité de la concurrence, ce rachat ne pose pas de problème puisqu'il existe «un nombre suffisant de concurrents partout où l'opération entraîne des chevauchements d'activités.»"
    L'article de La Tribune
    L'article des Echos
    Le communiqué de l'Autorité de la concurrence
    La Tribune - 10 décembre 2015 / Les Echos - 10 décembre 2015 / Communiqué de presse - Autorité de la concurrence - 10 décembre 2015
    Environnement économique
    Des traiteurs nouvelle génération
    "De nouveaux acteurs revisitent le métier, en surfant sur des concepts ou des business models innovants. Petit tour d'horizon."
    Brissart Violaine - L'Hôtellerie Restauration - 8 décembre 2015
    La profession
    Hôtellerie-restauration : 50 000 offres d'emplois non pourvues. Pourquoi ?
    "Le recrutement dans ce secteur encore trop souvent par le bouche-à-oreille. Il faut créer une plate-forme numérique digne de ce nom."
    Lire l'article
    Les Echos - 1er décembre 2015, page 14
    La profession
    Les restaurateurs parisiens lancent un nouveau doggy bag
    "Pour limiter le gaspillage alimentaire dans les restaurants, la Ville de Paris et les restaurateurs affiliés au Synhorcat-GNI (syndicat des cafetiers, hôteliers, restaurateurs) ont lancé [...] l'opération «la box anti-gaspi», autrement appelé «doggy bag», dans une centaine de restaurants volontaires. Mis en place par TakeAway et distribué par Elior et TakeAway, cet emballage coûte 40 centimes et est distribué pour l'instant gratuitement."
    Lire l'article
    De La Chesnais Eric - Le Figaro - 11 décembre 2015
    Vie des entreprises
    McDonald's dans le collimateur de Bruxelles / Aides d'Etat: la Commission ouvre une enquête formelle sur le traitement fiscal accordé par le Luxembourg à McDonald's
    "La commissaire à la concurrence, Margrethe Vestager, a annoncé [...] le lancement d'une enquête « approfondie » sur les accords fiscaux signés entre le roi du Big Mac et le Grand-Duché de Luxembourg [...].
    Bruxelles soupçonne une aide d'Etat illégale, la base d'imposition négociée par McDonald's avec l'administration fiscale du Luxembourg étant, dans le cadre de ces accords connus sous le nom de ruling (en français, rescrit fiscal), généreuse au point qu'elle pourrait introduire une distorsion de concurrence avec d'autres sociétés installées dans le Grand-Duché."
    L'article
    Le communiqué
    Michel Anne / Ducourtieux Cécile - Le Monde - 2 décembre 2015 / Communiqué de presse - Commission européenne - 3 décembre 2015
    La profession
    Les mesures économiques de soutien au secteur du tourisme et des commerçants
    « Le ministre des affaires étrangères et du développement international, le ministre de l'économie, de l'industrie et du numérique et la secrétaire d'Etat chargée du commerce, de l'artisanat, de la consommation et de l'économie sociale et solidaire ont présenté une communication relative aux mesures économiques de soutien au secteur du tourisme et des commerçants.
    L'état d'urgence, déclaré le 14 novembre et prolongé par la loi du 20 novembre 2015, ainsi que le renforcement du dispositif Sentinelle jouent un rôle essentiel dans la sécurité des établissements commerciaux recevant du public, leurs salariés et leurs clients. Ces mesures contribuent au retour de la confiance. »
    Lire le compte rendu
    Conseil des Ministres - 25 novembre 2015
    Vie des entreprises
    Des espaces Columbus Café bientôt installés chez Franprix
    "Franprix noue [...] un partenariat avec la chaîne française de coffee shop Columbus Café, pour installer des corners café au sein même de ses magasins."
    Lire l'article
    Néorestauration - 3 décembre 2015
    Vie des enseignes
    Les enseignes Au Bureau et Cafe Leffe affichent une belle croissance en 2015
    "La division Enseignes & Réseaux de Bertrand Restauration, qui réunit les enseignes bars-brasseries Au Bureau, Café Leffe, Irish Corner, enregistre une croissance organique de 7 % en 2015 et de 30,7 % à périmètre non comparable avec 18 ouvertures cette année. Ces marques se distinguent dans le contexte difficile de la restauration commerciale. La division Enseignes & Réseaux prévoit 25 ouvertures en 2016 qui permettront de créer 400 emplois."
    Lire l'article
    Néorestauration - 3 décembre 2015
    Gestion
    Fin des tarifs réglementés de vente d'électricité et de gaz au 31 décembre 2015
    "Les tarifs réglementés de vente d'électricité et de gaz proposés par les fournisseurs historiques EDF et ENGIE (ex GDF Suez) ainsi que les entreprises locales de distribution (ELD) disparaissent au 1er janvier 2016. Les professionnels doivent conclure de nouveaux contrats en offre de marché."
    Carbillet Pascale - L'Hôtellerie Restauration - 11 décembre 2015
    Fiscalité
    Le piètre bilan de la TVA réduite dans la restauration / La Cour des comptes dénonce la maquis de la TVA
    . "La Cour des comptes juge les taux de TVA réduits coûteux et souvent inefficaces. Dans la restauration, la baisse de 2009 n'a pas engendré les créations d'emplois attendues."
    . "Les 150 dérogations existantes privent l'Etat de 48 milliards de recettes chaque année."
    L'article des Echos
    L'article du Figaro
    Feuerstein Ingrid / Palierse Christophe - Les Echos - 17 décembre 2015 / Pluyette Cyrille - Le Figaro - 17 décembre 2015
    Fiscalité
    Lutte contre la fraude fiscale : utilisation obligatoire d'un logiciel homologué / Logiciels de caisse frauduleux : l'amende fiscale fixée à 7500 euros
    * "Tout professionnel assujetti à la TVA devra à l'avenir justifier, par la production d'un certificat, que le logiciel de comptabilité ou de gestion ou le système de caisse qu'il détient satisfont aux conditions d'inaltérabilité, de sécurisation, de conservation et d'archivage des données en vue du contrôle de l'administration fiscale.
    * Fiscalonline apporte des précisions plus récentes sur le montant de l'amende fiscale.
    "Afin de lutter contre [la fraude à la TVA], l'article 38 du PLF 2016 institue une obligation d'utiliser un logiciel ou système de caisse sécurisé et certifié, sous peine d'une amende fiscale de [7500 euros par manquement constaté, c'est-à-dire par logiciel non sécurisé], et créé un droit de contrôle inopiné spécifique de l'administration fiscale pour en vérifier l'application. "
    Lire l'article d'Interfimo
    L'article de Fiscalonline
    Interfimo - 1er décembre 2015 / Fiscalonline - 13 décembre 2015
    Juridique
    Simplification de certains régimes d'autorisation préalable et de déclaration des entreprises des professionnels
    La secrétaire d'Etat chargée de la réforme de l'Etat et de la simplification a présenté une ordonnance portant simplification de certains régimes d'autorisation préalable et de déclaration des entreprises et des professionnels (1).
    "Le titre IV simplifie le régime des débits de boissons.
    L'article 12 fusionne les licences de deuxième catégorie et de troisième catégorie. Les débits de boissons peuvent être transférés au sein d'une même région. La population à prendre en compte pour déterminer le nombre de débits de boissons dans les communes touristiques sera déterminée par décret en Conseil d'Etat.
    L'article 13 déconcentre la procédure d'accord pour les transferts de débits de boissons dans les aérodromes civils. La procédure relèvera du préfet du département.
    L'article 14 allonge le délai de péremption des licences de trois à cinq ans."
    (1) L'ordonnance n° 2015-1682 du 17 décembre 2015 a été publiée au Journal officiel du 18 décembre 2015
    La communication en Conseil des ministres
    L'ordonnance du 17 décembre 2015
    Le rapport au Président de la République
    Conseil des Ministres - 16 décembre 2015 / Journal Officiel - Lois et Décrets - N° 293 - 18 décembre 2015, page 23338 et s.
    Social
    Le smic horaire brut porté à 9,67 euros au 1er janvier 2016
    A compter du 1er janvier 2016, le Smic horaire brut est porté à 9,67 euros.
    "Dans la mesure où la réévaluation du taux horaire du smic va dépasser le minimum conventionnel fixé à 9,63 euros prévu par la grille de salaire de l'avenant n° 20 du 29 septembre 2014, les employeurs des HCR devront appliquer le taux horaire du Smic à compter du 1er janvier 2016."
    Carbillet Pascale - L'Hôtellerie Restauration - 15 décembre 2015
HOTELLERIE

    Environnement économique
    La concurrence fait rage dans les hôtels économiques et super-économiques / Le renouveau de l'hôtellerie économique / Paris modernise son offre hôtelière en direction des jeunes touristes
    . "Après la montée en puissance de l'enseigne B&B, l'hôtellerie économique est confrontée à celle de Airbnb et des auberges de jeunesse."
    . "L'arrivée de nouveaux concepts et l'envol d'Airbnb bousculent les enseignes classiques, qui, sous cette poussée, réagissent et adoptent des plans de rénovation massifs pour leurs enseignes à bas prix."
    . "Paris, jugé trop cher, attire moins les jeunes et les familles que d'autres métropoles. Des auberges comme Generator, Meininger ou sT Christopher's Inn veulent dépoussiérer l'offre."
    Lire l'article
    Palierse Christophe - Les Echos - 2 décembre 2015, page 20 / Avignon Catherine - L'Hôtellerie-Restauration - 16 décembre 2015 / Albert Laurence - Les Echos - 15 décembre 2015, page 26
    La profession
    Voyages-sncf.com s'allie avec Airbnb et Ouicar / La SNCF fâche le secteur hôtelier en s'alliant avec AirBnB / Sous la pression des hôteliers, la SNCF renonce à son partenariat avec Airbnb
    . "Au moment de l'achat d'un billet de train, les clients se verront désormais proposer de louer leur appartement ou leur voiture, afin de pouvoir "voyager plus avec un budget donné"."
    . "Annoncé discrètement juste avant le week-end, le partenariat entre la SNCF (via sa filiale voyages-sncf.com) et AirBnB fait des vagues. Le site de vente en ligne de billets de train, qui compte 7 millions de visiteurs uniques par mois, proposera à ses clients de mettre en location leur logement pendant leur absence sur la plateforme AirBnB. Une façon pour eux de rentabiliser leurs déplacements... Cette offre, expérimentée pendant quelques mois avant un déploiement possible en 2016, fait hurler les syndicats des hôteliers, au premier rang desquels le Groupement national des Indépendants (GNI)."
    . "La SNCF a donc préféré battre en retraite avant que la polémique ne prenne encore plus d'ampleur."
    L'article de La Tribune
    L'article du Figaro
    La Tribune - 11 décembre 2015 / de Foucaud Isabelle, Russell Géraldine - Le Figaro - 15 décembre 2015 / Steinmann Lionel - Les Echos - 16 décembre 2015
    Management
    450 hôtels signataires de la charte de développement durable en Île-de-France
    "À l'occasion de la COP21, l'office du tourisme et des congrès de Paris relance sa charte de développement durable initiée en 2012 auprès des hôteliers, et qui a été signée, à ce jour, par 450 d'entre eux. Cette charte, développée en partenariat avec l'Ademe Île-de-France, Atout France et l'Umih, permet aux hôteliers de montrer leur engagement en faveur de l'environnement. Le professionnel souhaitant adhérer doit respecter dix points clés."
    Avignon Catherine - L'Hôtellerie Restauration - 4 décembre 2015
    Management
    L'hôtellerie corse veut afficher ses performances environnementales
    "L'Union des métiers de l'industrie hôtelière de Corse vient de lancer le projet Rispettu pour réduire l'impact environnemental de ses hôtels et diminuer leurs coûts de fonctionnement. Après une expérimentation sur un hôtel de l'île de Beauté en 2015, 10 hôtels seront accompagnés en 2016 et 2017. La méthodologie conçue par Evea Tourisme a été testée en Auvergne, Ile-de-France et Franche-Comté pour aboutir à une étiquette qui affiche quatre indicateurs : le CO2, la consommation de ressources non renouvelables, la consommation d'eau en cycle de vie et le pourcentage de produits biologiques et éco-labellisés."
    Lire l'article
    Environnement Magazine - 23 novembre 2015
    Fiscalité
    Des hôteliers dénoncent les fraudes de propriétaires sur Airbnb / Les plateformes en lignes devront informer les utilisateurs sur leurs obligations fiscales
    . "Selon l'étude de l'AhTop [Association pour un Hébergement et un tourisme professionnel], la fraude priverait l'Etat et les collectivités locales d'importantes recettes. Ses auteurs évaluent à une centaine de millions d'euros les pertes fiscales (dont plus de 80 millions au titre de la seule TVA), pour un chiffre d'affaires annuel provenant de cette location "collaborative" de plus de 500 millions."
    . "Les députés ont adopté un amendement à l'article 37 bis du PLF 2016 obligeant les plateformes collaboratives, de type Airbnb, à envoyer à leurs usagers un relevé annuel de revenus pour mieux les informer sur leurs obligations fiscales. [...] Les plateformes devront faire certifier qu'elles respectent leurs obligations. L'administration fiscale sera chargée de constater que cette certification est obtenue. A défaut, les plateformes seront passibles d'une amende fiscale de 10 000 euros."
    L'article de Fiscalonline
    Le Figaro - 10 décembre 2015, page 22 / Fiscalonline - 13 décembre 2015
    Juridique
    Fichier clients : ce que la loi impose aux hôteliers
    "La valeur d'un fichier clients constitue, pour un hôtel, un actif très important. Il permet à l'hôtelier de mieux connaître ses clients, donc d'anticiper leurs attentes, et de rester en contact avec eux. Sur le plan réglementaire, ces fichiers sont soumis à la loi informatique et libertés qui exige notamment que l'hôtelier informe précisément les personnes sur les finalités du traitement de leurs données, qu'il prenne les mesures de sécurité pour éviter toute divulgation non autorisée et accomplisse des formalités auprès de la CNIL."
    L'Hôtellerie Restauration - 10 décembre 2015, page 12