HÔTELLERIE - RESTAURATION - Mai 2016

 

 

SOMMAIRE

CAFE HOTELLERIE RESTAURATION
    Environnement économique
    Deliveroo : "Nous voulons être parmi les premiers auxquels les gens pensent quand ils ont faim" / Will Shu : « Un livreur Deliveroo peut gagner jusqu'à 4 000 euros » / Repas à domicile : Uber met les bouchées doubles / Un marché en plein essor mais déjà très encombré
    . "L'un des leaders de la livraison de repas à domicile en France tisse sa toile à l'international. Présent dans huit métropoles au sein de l'Hexagone, il annonce avoir franchi le cap du million de commandes. Mais la concurrence s'annonce rude, avec l'arrivée de nouveaux acteurs. L'avenir dira s'il y a de la place pour tout le monde, comme le pense William Shu, co-fondateur et PDG de Deliveroo. Entretien."
    ."La start-up britannique Deliveroo a été créée il y a trois ans à peine. Son concept : livrer des repas préparés par des restaurants. Elle a rapidement grandi sur un marché britannique beaucoup plus mature que la France sur le sujet. Bien financée (notamment par Index Ventures, Accel Partners et DST Global, pour un total de 200 millions de dollars), elle attaque désormais l'international, dont la France depuis un an."
    . "Après avoir mené la danse dans le secteur du transport de personnes à la demande (VTC et taxis), l'application Uber a désormais une petite soeur dédiée à la livraison de repas à domicile. Une concurrente directe pour les Deliveroo et autres Foodora."
    . "Dans les grandes villes, les bicyclettes et scooters de livreurs de repas se multiplient. Une bulle est-elle en train de naître ?"
    Le 1er article de La Tribune
    Le 1er article des Echos
    Le 2ème article de La Tribune
    Le 2ème article des Echos
    Van de Casteele Mounia - La Tribune - 1er avril 2016 / Rauline Nicolas - Les Echos - 1er avril 2016 / Van de Casteele Mounia - La Tribune - 31 mars 2016
    Environnement économique
    Enquête groupes de restauration 2015 : un retour de la dynamique
    Résultats de l'enquête exclusive réalisée par BRA auprès des groupes de restauration présents sur le marché français.
    "Les suites d'une crise économique qui n'en finit plus, un pouvoir d'achat en berne pour une grande partie de la population, deux attentats qui ont fait fuir les touristes et freiné les sorties des Français, l'émergence des restaurants clandestins et virtuels... L'année 2015 ne s'annonçait pas forcément bonne pour le secteur. Et pourtant, les résultats globaux des groupes de RHF [Restauration Hors Foyer] sont meilleurs que ceux de l'an dernier. La dynamique est de retour, même si elle passe surtout par la multiplication des unités."
    Thiriet Anthony - Boisson Restauration Actualités - Avril 2016, pages 34 à 65
    Environnement économique
    L'eau, les jus de fruit, le café et le vin sont les premières boissons consommées par les Français
    "L'eau, les jus et le café arrivent en tête des boissons les plus consommées par la population française. A ceci près que les jus, et sirops, ne sont pas bus quotidiennement (4 fois par semaine en moyenne). L'aspect générationnel est important. 98% des jeunes plébiscitent les jus et sirop et 82% les spiritueux et les cocktails. Les plus de 65 ans sont les plus gros consommateurs de café et de vin. Le thé est une boisson consommée davantage par les femmes et sa consommation est deux fois plus importante en région parisienne que dans le reste du pays."
    L'Hôtellerie Restauration - 12 avril 2016
    Environnement économique
    La consommation de bière repart, après 30 ans de baisse
    "La boisson au malt séduit de nouveau les Français et de plus en plus... les Françaises. Après une baisse continue pendant 30 ans, ses ventes ont augmenté de 3,1% en volume en 2015."
    L'article de La Tribune
    La Tribune - 24 mars 2016
    Vie des enseignes
    Burger King mettra quatre ans à digérer Quick France
    "Les Belges seront-ils les derniers consommateurs au monde à pouvoir manger un Giant ? Groupe Bertrand, qui a racheté Quick fin 2015 pour les transformer en Burger King dans l'Hexagone, a mis en vente les autres restaurants de la chaîne en Belgique et au Luxembourg. Ils sont une petite centaine au total. La banque Lazard a été mandatée pour l'opération, qui pourrait se concrétiser d'ici à la fin de l'été. Selon [les informations du Figaro], ces restaurants pourraient rapporter entre 150 et 200 millions d'euros. L'an dernier, ils ont réalisé environ 200 millions d'euros de chiffre d'affaires et un excédent d'exploitation supérieur à 20 millions d'euros."
    Visseyrias Mathilde - Le Figaro - 1er avril 2016
    Vie des enseignes
    Fréquentation en hausse pour Buffalo Grill / Buffalo Grill profite de l'engouement pour le steak
    . "La chaîne de restauration a enregistré en 2015 un volume d'affaires sous enseigne de 476 millions d'euros, en hausse de 1,3 %. La fréquentation a grimpé de 2,2 % dans un contexte difficile."
    . "La chaîne de grillades gagne des parts de marché. Elle prévoit d'ouvrir vingt restaurants cette année, dont quatre à l'enseigne Buffalo Burger."
    L'article des Echos
    Les Echos - 13 avril 2016 / Visseyrias Mathilde - Le Figaro - 14 avril 2016
    Vie des enseignes
    McDonald's veut faire de la Chine son deuxième marché au monde / McDonald's : un redressement fiscal de 300 millions d'euros en France ?
    . "La relance de McDonald's ne passe pas seulement par la reprise en main de son offre aux Etats-Unis et son adaptation aux nouvelles tendances de consommation. Le géant américain de la restauration rapide entend en effet également repartir à la charge en Asie, précisément en Chine, à Hong Kong et en Corée. [...] le groupe annonce son intention d'y ouvrir au total plus de 1 500 établissements supplémentaires dans les cinq ans à venir. Dans la mesure où McDo ne contrôle pour l'instant que 2 800 restaurants dans la région."
    . "Soupçonné de diminuer artificiellement ses bénéfices au moyen de redevances versées à sa maison-mère européenne basée au Luxembourg, McDonald's est dans le collimateur du fisc français depuis plus de deux ans. [...] Le fisc français a notifié au groupe américain de restauration rapide McDonald's un redressement fiscal de 300 millions d'euros"
    L'article des Echos
    L'article de La Tribune
    Palierse Christophe - Les Echos - 2 avril 2016 / La Tribune - 20 avril 2016
    Management
    Pourboire : le partage est de mise / Le pourboire à l'international / Comment répartir les pourboires ?
    "Une enquête l'Hôtellerie-Restauration-CHD Expert auprès de 5 976 professionnels lève le voile sur cette pratique courante dans les hôtels, cafés et restaurants.
    - Pour les équipes, elle peut assurer un complément de revenu substantiel. Reste alors à régler la question de la redistribution des gains.
    - En France, le service est compris dans l'addition et les clients usent à discrétion des pourboires. Mais dans de nombreux pays, leur usage est codifié. Petit tour du monde.
    - Que faire des sommes remises librement par la clientèle : sont-elles réservées au personnel en contact avec les clients ? Et quelles sont les pratiques mises en place par les entreprises ?"
    Carbillet Pascale / Guerrier-Buisine Vanessa - L'Hôtellerie Restauration - 7 avril 2016, pages 2 à 5
    Management
    Réussir le recrutement de salariés en situation de handicap
    "Les salariés en situation de handicap sont peu nombreux dans les cafés-hôtels-restaurants (environ 2 %). Néanmoins, la situation évolue non seulement du fait des obligations légales mais aussi grâce aux nouvelles normes d'accessibilité qui profitent à tous. De plus en plus d'établissements, y compris des petites structures, se sont engagés dans une approche dynamique de recrutement de personnes en situation de handicap. Retours d'expérience."
    Foulon Nathalie - Industrie Hôtelière - Mars-Avril 2016, pages 44 à 48
    Gestion
    Eatsa, le restaurant déshumanisé
    "A mi-chemin entre le restaurant et le distributeur automatique géant, cette jeune enseigne californienne parie sur le bio et les nouvelles technologies. [...]
    L'enseigne [...] a mis au rebut les caisses, les serveurs et les cuisines ouvertes. Ici, quasiment tout est automatisé."
    Brissart Violaine - L'Hôtellerie Restauration - 30 mars 2016
    Juridique
    Comment afficher les prix au restaurant ?
    "L'affichage des prix est obligatoire à l'intérieur mais aussi à l'extérieur des établissements de restauration. [...] Sont concernés par ce texte non seulement les restaurateurs, mais aussi tous les exploitants qui servent des repas, denrées ou boissons à consommer sur place. Ils sont tenus de procéder à l'affichage des prix à payer effectivement par le consommateur."
    Carbillet Pascale - L'Hôtellerie Restauration - 24 mars 2016
    Juridique
    Hygiène : traçabilité
    "En plus du respect des bonnes pratiques d'hygiène et de la mise en place de procédures fondées sur la méthode HACCP, la traçabilité est l'un des piliers du Paquet hygiène dont l'exploitant est responsable et s'avère incontournable dans chaque établissement de restauration, quelle que soit sa taille ou son activité."
    Carrere Romy - L'Hôtellerie Restauration - 14 avril 2016, page 16
    Juridique
    Qui doit être titulaire de la licence et du permis d'exploitation ?
    "L'exploitant de la licence doit être titulaire du permis d'exploitation et faire la déclaration en mairie. Lorsque le fonds de commerce est la propriété d'une société, c'est son représentant légal qui est réputé être l'exploitant."
    L'Hôtellerie Restauration - 7 avril 2016
    Social
    Cafétérias : fonctionnement de la commission paritaire nationale de l'emploi et de la formation professionnelle de la restauration commerciale libre-service
    Un arrêté du 23 février 2016 (article 2) porte extension de l'accord du 30 juillet 2015 relatif au fonctionnement de la commission paritaire nationale de l'emploi et de la formation professionnelle de la restauration commerciale libre-service (CPNEFP-RCLS), à la convention collective nationale des chaînes de cafétérias et assimilés.
    Arrêté du 23 février 2016
    Accord du 30 juillet 2015
    Convention collective nationale des chaînes de cafétérias et assimilés
    Journal Officiel - Lois et Décrets - 17 mars 2016 / Bulletin Officiel - Conventions Collectives - 21 novembre 2015, pages 3 à 7
    Social
    Certificat d'aptitude professionnelle : création de la spécialité « cuisine »
    Le Journal officiel a publié un arrêté du 17 mars 2016 portant création de la spécialité « cuisine » du certificat d'aptitude professionnelle et fixant ses modalités de délivrance.
    L'arrêté du 17 mars
    Journal Officiel - Lois et Décrets - 9 avril 2016
    Social
    Comment aménager le temps de travail ?
    "L'extension de l'avenant n° 19 à la convention collective des CHR donne des moyens aux entreprises pour éviter d'avoir à jongler entre heures supplémentaires et chômage partiel."
    L'Hôtellerie Restauration - 24 mars 2016, page 17
    Internet et nouvelles technologies
    Le Conseil national de la consommation adopte un avis sur les plateformes numériques collaboratives
    Martine Pinville, secrétaire d'Etat chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Economie sociale et solidaire et Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat chargée du Numérique saluent l'adoption par le Conseil national de la consommation (CNC) d'un avis portant sur les plateformes numériques collaboratives. Le CNC y formule plusieurs recommandations destinées à améliorer l'information des utilisateurs de ces sites.
    Le communiqué
    L'Avis du CNC sur les plateformes numériques collaboratives du 28 janvier 2016
    Secrétaire d'État chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Economie sociale et solidaire - Communiqué de presse - 31 mars 2016
HOTELLERIE

    Environnement économique
    L'étonnant succès des hôtels interdits aux enfants
    "Il existerait près de 700 de ces établissements dans le monde. Alors que le phénomène est rare en France, la formule des «vacances sans enfants» fait des émules en Allemagne."
    Lire l'article
    De Foucaud Isabelle - Le Figaro - 9 avril 2016
    Environnement économique
    L'hôtellerie parisienne, à la peine depuis les attentats, cherche à remonter la pente / La fréquentation des hôtels parisiens a chuté de 11% à Pâques
    . "Cinq mois après l'attaque terroriste du 13 novembre, les vacances de Pâques constituent un premier test pour une hôtellerie parisienne toujours à la peine et qui cherche comment repartir de l'avant. Selon le cabinet d'études MKG, le taux d'occupation moyen des établissements est en retrait de 7,1 points, à 63,5 %, pour les trois premiers mois de l'année par rapport à la même période en 2015. Et la recette unitaire par chambre disponible (RevPAR), indicateur de référence des hôteliers en termes de rentabilité, fléchit simultanément de 11 %."
    . "Les hôteliers ne désarment pas face à Airbnb. Après un week-end de Pâques très mauvais pour les hôtels parisiens, l'AhTop, une association de professionnels, tire une fois encore la sonnette d'alarme auprès des pouvoirs publics afin d'obtenir un meilleur encadrement des plateformes de location d'appartements, Airbnb en tête. Pour eux, ses sites sont en partie responsables du recul de leur activité."
    L'article des Echos
    L'article du Figaro
    Albert Laurence / Palierse Christophe - Les Echos - 6 avril 2016 / Visseyrias Mathilde - Le Figaro - 31 mars 2016
    Environnement économique
    Un nouveau classement très majoritairement adopté par les hôtels français
    "Depuis fin 2009, la France s'est dotée d'un nouveau classement hôtelier. Fin 2013, près des trois quarts des hôtels (73 %), rassemblant 83 % des chambres d'hôtels, avaient adopté ce nouveau classement. L'adoption s'est faite progressivement et la part d'hôtels classés continue d'augmenter. Fin 2014, près de quatre hôtels sur cinq étaient classés. Une part plus importante des hôtels de grande capacité ont adopté ce nouveau classement, tout comme ceux situés dans les zones de plus forte concurrence touristique. Le changement de classement entre l'ancien - de zéro à quatre étoiles - et le nouveau, conforme aux standards internationaux, - de une à cinq étoiles - s'est très majoritairement fait à nombre d'étoiles constant (62 % des cas) ou en gagnant une étoile (37 % des cas). Les hôtels ayant une étoile supplémentaire ont adopté le classement plus tôt. Les hôtels de chaîne ont plus fréquemment adopté ce nouveau classement avec un gain d'étoile dans les deux tiers des cas."
    L'étude disponible en ligne
    Direction générale des entreprises - Etude - Avril 2016, 4 pages
    La profession
    L'Euro 2016 rallume le conflit entre hôtels et locations de vacances / Les hôteliers menacent de boycotter la taxe de séjour
    . "Deux syndicats hôteliers déplorent qu'Abritel-HomeAway, site Internet de locations de vacances entre particuliers, n'ait pris aucun engagement sur la collecte de la taxe de séjour."
    . "Les hôteliers de la principale organisation patronale du secteur, l'Umih, et du GNC (chaînes hôtelières) appellent leurs adhérents à boycotter le versement de la taxe de séjour pendant l'Euro 2016, pour protester contre le partenariat entre l'UEFA et Abritel-HomeAway, site Internet de locations de vacances entre particuliers."
    Le 1er article
    Le 2ème article
    Visseyrias Mathilde - Le Figaro - 14 avril 2016 / Golla Mathilde - Le Figaro - 17 avril 2016
    Vie des entreprises
    Anbang renonce à mettre la main sur Starwood / Marriott a la voie libre pour avaler Starwood et dominer l'hôtellerie / Fusion Starwood-Mariotte : naissance d'un géant
    . "Le groupe d'assurance chinois Anbang a annoncé ne plus avoir de vues sur le groupe hôtelier américain Starwood Hotels and Resorts, qui est désormais libre d'être racheté par son concurrent Marriott."
    . "A moins d'une énorme surprise de dernière minute, un nouveau géant américain et mondial de l'hôtellerie est sur le point de se dresser avec la fusion attendue de Marriott International et de Starwood Hotels & Resorts Worldwide. Alors que les actionnaires des deux groupes sont appelés à l'entériner [...], plus rien ne s'oppose désormais à l'émergence du premier opérateur, le premier aussi à réunir plus de 1 million de chambres sous une trentaine d'enseignes."
    . "Les actionnaires ont plébiscité la création d'un leader mondial. [...] L'opération est chiffrée aux alentours de 12,6 milliards de dollars, hors reprise de dette de Starwood Hotels (1,3 milliard) et cession - en cours - de son pôle « timeshare » (1 milliard)."
    L'article de La Tribune
    Le 1er article des Echos
    Le 2ème article des Echos
    La Tribune - 1er avril 2016 / Palierse Christophe - Les Echos - 4 et 11 avril 2016
    Vie des entreprises
    Ascott, leader des résidences hôtelières, veut doubler de taille
    "Le groupe singapourien lance un nouveau label pour affirmer son positionnement sur le luxe."
    Visseyrias Mathilde - Le Figaro - 13 avril 2016
    Vie des entreprises
    Four Seasons va gérer l'Hôtel du Palais à Biarritz
    "Le canadien aura pour mission de maintenir le célèbre établissement de la côte basque au rang de palace."
    Lire l'article
    Etcheleku Pierre - Les Echos - 12 avril 2016
    Management
    Bien-être : développer son offre pour gagner en attractivité
    "Spa, espace sensoriel ludique, salle de soins, équipements sportifs... sont devenus des arguments de vente décisifs pour gagner en attractivité. Ces équipements se sont démocratisés et ne sont plus réservés aux seuls hôtels de luxe. Ils permettent aux hôteliers de se démarquer, de mettre en valeur leur établissement, boostant les réservations en ligne. De plus, une offre bien-être permet d'échapper aux contraintes saisonnières et de lisser son activité tout au long de l'année."
    Foulon Nathalie - Industrie Hôtelière - Mars-Avril 2016, pages 36 à 43
    Juridique
    Mode d'emploi de la taxe de séjour
    "La taxe de séjour et la taxe de séjour forfaitaire sont mises en place par délibération du conseil municipal ou d'un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) dans le respect des règles prévues par le code générale des collectivités territoriales."
    Carbillet Pascale - L'Hôtellerie Restauration - 21 avril 2016