HÔTELLERIE - RESTAURATION - Novembre 2017

 

 

SOMMAIRE

CAFE HOTELLERIE RESTAURATION
    La profession
    La restauration collective réfléchit aux cantines de demain
    "Le télétravail, le nomadisme, les attentes des générations Y et Z, bousculent les codes. La restauration collective doit se réinventer d’urgence."
    L'article
    Robert Martine - Les Echos - 10/10/17, page 18
    Vie des entreprises
    Buffalo Grill est repris par un fonds britannique / Un fonds britannique se prépare à avaler Buffalo Grill
    . "Les fonds Abénex et Nixen cèdent le numéro un français de la grillade pour une valeur d'entreprise d'environ 400 millions d'euros au fonds britannique TDR Capital."
    . "TDR Capital va racheter une chaîne de restauration leader et en bonne santé financière."
    L'article des Echos
    Drif Anne - Les Echos - 17/10/17 / Cathala Anne-Sophie - Le Figaro - 17/10/17, page 32
    Vie des entreprises
    McDo France se met au végétarien
    "Le numéro un de la restauration commerciale en France [propose] à partir du 10 octobre un burger sans viande."
    L'article
    Palierse Christophe - Les Echos - 6/10/17
    Vie des entreprises
    Potel et Chabot conclut un partenariat avec l'Institut Paul Bocuse
    "Le traiteur de luxe accroît du même coup les synergies avec son actionnaire, le groupe Accor, déjà partenaire de l’institution lyonnaise."
    L'article
    Robert Martine - Les Echos - 10/10/17, page 18
    Gestion
    Ce qu'il faut savoir sur le développement d'une offre de restauration en 2017
    "Le développement d'une offre de restauration séduit toujours plus d'entrepreneurs et d'investisseurs. Le métier est sous les feux de la rampe depuis une bonne décennie, le thème du "bien manger" est en vogue, la commercialisation est plus rapide qu'avant et le retour sur investissement semble alléchant sur le papier. Mais quelles sont les opportunités à saisir et les pièges à éviter ?"
    Thiriet Anthony - Boisson Restauration Actualités - 10/17, pages 56 et 57
    Juridique
    Peut-on majorer les prix en terrasse ?
    ""Hôteliers et restaurateurs ont-ils le droit d'appliquer un supplément pour toute consommation en terrasse ? Où puis-je trouver un article de loi à ce sujet ?"
    La différence de prix pratiquée entre la salle et la terrasse ne dépend pas d'un texte réglementaire mais de la politique commerciale du professionnel. Celui-ci est libre de fixer les prix comme il veut mais, en contrepartie, il a l'obligation d'informer clairement la clientèle des tarifs qu'il pratique et de préciser les différences entre la salle, le comptoir ou la terrasse si tel est le cas."
    Carbillet Pascale - L'Hôtellerie Restauration - 18/10/17
    Juridique
    Bonnes pratiques des opérateurs de plateformes numériques / Le ministre de l’Economie et des Finances et le secrétaire d’État auprès du premier ministre chargé du Numérique renforcent la transparence et la loyauté des plateformes numériques
    > Le décret n° 2017-1434 du 29 septembre 2017 relatif aux obligations d'information des opérateurs de plateformes numériques "détermine le contenu, les modalités et les conditions d'application de l'article L. 111-7 du code de la consommation qui impose à tout opérateur de plateforme en ligne, une obligation d'information loyale, claire et transparente sur les conditions de référencement, de classement et de déréférencement des contenus auxquels il permet d'accéder et sur le fonctionnement du service d'intermédiation qu'il propose permettant la mise en relation par voie électronique de plusieurs parties en vue de la vente d'un bien, de la fourniture d'un service ou de l'échange ou du partage d'un bien ou d'un service.
    Les obligations d'information mises à la charge des opérateurs de plateformes numériques tiennent compte de la nature de leur activité, selon qu'ils contribuent à la mise en relation de plusieurs parties (plateformes collaboratives, places de marché ou « marketplaces »,…) ou qu'ils se contentent de classer ou de référencer des contenus, des biens ou des services proposés ou mis en ligne par des tiers (moteurs de recherche).
    Par ailleurs, ce décret reprend les obligations d'information applicables aux sites comparateurs en ligne.
    Enfin, il fixe également les modalités de présentation des informations que doivent communiquer les opérateurs de plateformes en ligne." Il entre en vigueur le 1er janvier 2018.
    > Le décret n° 2017-1435 du 29 septembre 2017 fixe le seuil de connexions à partir duquel les opérateurs de plateformes en ligne élaborent et diffusent des bonnes pratiques pour renforcer la loyauté, la clarté et la transparence des informations transmises aux consommateurs. Il entre en vigueur le 1er janvier 2019.
    > Par ailleurs le Journal officiel publie le décret n° 2017-1436 du 29 septembre 2017 relatif aux obligations d'information relatives aux avis en ligne de consommateurs. Le texte entre en vigueur le 1er janvier 2018.
    Le décret n° 2017-1434
    Le décret n° 2017-1435
    Le décret n° 2017-1436
    Le communiqué
    Journal Officiel - Lois et Décrets - N° 233 - 5/10/17 / Ministère de l'Economie et des Finances - Communiqué de presse - 5/10/17
    Juridique
    Quels sont les affichages obligatoires dans les CHR ?
    Plusieurs informations doivent être portées à la connaissance du client :
    - l'affichage des prix,
    - les informations à l'intérieur et à l'extérieur,
    - l'origine de la viande,
    - l'information sur les allergènes,
    - l'interdiction de fumer,
    - l'affiche pour la protection des mineurs,
    - l'affichage de la licence
    Carbillet Pascale - L'Hôtellerie Restauration - 5/10/17
    Juridique
    Sur Internet, plus d'un commentaire sur trois est faux / Les faux avis de consommateurs sur les plateformes numériques
    . "La DGCCRF pointe plusieurs pratiques récurrentes de fraude, notamment dans l'hôtellerie et certains organismes de formation, destinées à influencer les décisions d'achat des internautes."
    . "Les internautes, toujours plus nombreux à acheter des biens et services en ligne, accordent beaucoup d’intérêt à la lecture des avis d’autres consommateurs avant tout acte de consommation. La confiance que peuvent accorder les consommateurs à ces avis est donc particulièrement importante et la DGCCRF contrôle donc régulièrement la loyauté des entreprises du secteur. Sa dernière enquête, réalisée en 2016, fait apparaître un taux de non-conformité toujours très élevé : 35 % des 60 entreprises contrôlées présentaient une non-conformité."
    L'article
    Les résultats d'enquête
    Les Echos - 10/10/17 / DGCCRF - Enquête - 6/10/17
    Social
    Accessibilité des locaux : avez-vous votre registre public d’accessibilité ?
    "Dès lors que vous accueillez du public dans vos locaux, vous devez disposer d’un registre public d’accessibilité depuis le 30 septembre 2017 !"
    L'article
    Les Echos - 5/10/17
    Social
    Cotisations chômage : ce qui change au 1er octobre
    "La nouvelle convention d'assurance chômage du 14 avril 2017 modifie les contributions patronales d'assurance chômage à compter du 1er octobre 2017."
    L'article
    Carbillet Pascale - L'Hôtellerie Restauration - 12/10/17, page 16
    Social
    De nouvelles règles pour le calcul de l'effectif
    "Un décret du 9 mai 2017 (n° 2017-858) vient de fixer de nouvelles modalités de décompte des effectifs pour le calcul et le recouvrement des cotisations sociales. Ces nouvelles règles s'appliqueront dès le 1er janvier 2018 pour déterminer l'effectif 2017."
    Le décret
    Industrie Hôtelière - 10/17, page 54
    Social
    Le repos hebdomadaire
    "Le code du travail pose en principe qu'il est interdit de faire travailler un salarié plus de six jours par semaine. Le repos hebdomadaire est d'au moins 35 heures consécutives. La convention collective des CHR accorde deux jours de repos par semaine."
    Carbillet Pascale - L'Hôtellerie Restauration - 21/9/17, page 16


HOTELLERIE

    Environnement économique
    Accor pourrait miser 780 millions de plus sur l'Australie / Accor Hotels prêt à lancer une OPA sur son rival australien / AccorHotels rachète le groupe australien Mantra pour 900 millions d'euros
    "Le champion français de l'hôtellerie pourrait racheter son principal concurrent australien Mantra. Le nombre de touristes a bondi de 9% l'an passé en Australie."
    . "En se mariant à Mantra, il détiendrait 20% d'un marché plébiscité par les touristes chinois."
    . "L'accord, qui sera "soumis à l'approbation des actionnaires" de Mantra, porte sur l'acquisition de la totalité du capital, au prix de 3,96 dollars australiens (2,65 euros) par action. AccorHotels assure dans un communiqué que cette acquisition aura pour effet d'accroître les bénéfices "dès la première année"."
    L'article des Echos
    L'article de La Tribune
    Gradt Jean-Michel - Les Echos - 10/10/17, page 20 / Visseyrias Mathilde - Le Figaro - 10/10/17 / La Tribune - 12/10/17
    Environnement économique
    Hôtels : le chinois Jin Jiang investit dans le haut de gamme
    "Après Louvre Hotels, le chinois prend le contrôle de la chaîne française Hôtels & Préférence."
    L'article
    Palierse Christophe - Les Echos - 17/10/17
    Environnement économique
    Le rival chinois d'Airbnb lève 300 millions de dollars
    "Tujia, leader des locations de biens entre particuliers en Chine, est désormais valorisé 1,5 milliard de dollars. Avec cette nouvelle levée de fonds de 300 millions de dollars, le "Airbnb chinois" souhaite conforter sa position de n°1 dans son pays et se développer à l'international."
    L'article
    Cherif Anaïs - La Tribune - 11/10/17
    Vie des entreprises
    Hôtellerie pro : Gekko racheté 100 millions d'euros par AccorHotels / AccorHotels devient actionnaire à 85% de Gekko / AccorHotels s'associe à la SNCF pour relancer la marque Orient-Express / AccorHotels réinvente l'accueil client
    . "Fondé en 2009, Gekko, le spécialiste de la réservation d'hôtels en BtoB a quasiment doublé de taille en deux ans et s'est positionné depuis un an en Espagne, au Portugal, en Italie, en Suisse, en Belgique et aux Pays-Bas."
    . "Gekko conservera son indépendance au sein du groupe hôtelier, explique Olivier Delouis, dans une interview accordée à L’Echo touristique."
    . "Le groupe hôtelier prend 50% du capital de la société Orient-Express. Il prévoit de développer « une nouvelle collection d'hôtels prestigieux » sous cette enseigne Orient-Express."
    . "L'offre « Welcome » valait aux yeux du jury de l'eCAC40 un coup de coeur. Grâce à ce nouveau service numérique, le groupe hôtelier souhaite réinventer l'accueil dans ses hôtels."
    Le 1er article des Echos
    L'article de L'Echo touristique
    Le 2ème article des Echos
    Le 3ème article des Echos
    Les Echos - 3/10/17 / Lainé Linda - L'Echo touristique - 17/10/17 / Dicharry Elsa - Les Echos - 4/10/17 / Les Echos - 22/10/17
    Vie des entreprises
    Expansion tous azimuts pour Ascott dans les résidences hôtelières
    "Le n° 1 mondial des résidences hôtelières amplifie sa croissance par acquisitions et en segmentant toujours plus son offre. Le groupe singapourien amorce aussi un développement via la franchise, notamment en France."
    L'article
    Palierse Christophe - Les Echos - 16/10/17
    Vie des entreprises
    L'hôtelier Maranatha en passe d'être démantelé
    "Le holding a été placé en redressement judiciaire. L'administrateur devrait mettre les hôtels en vente."
    Letessier Ivan - Le Figaro - 28/9/17, page 23
    Vie des entreprises
    Stéphane Courbit accélère dans l'hôtellerie de luxe
    "Le petit pôle hôtelier de l'homme d'affaires lance la marque Airelles Collection, inspirée du nom de son célèbre palace de Courchevel. Il prévoit d'exploiter de 10 à 12 établissements sous cette enseigne d'ici cinq à dix ans."
    L'article
    Palierse Christophe - Les Echos - 12/10/17, page 21
    Management
    Check-list pour améliorer la rentabilité d'un hôtel
    "Pour combattre un mauvais taux d'occupation, il faut analyser les clauses propres à l'établissement et laisser la mauvaise conjoncture de côté, qui n'est en fait, qu'un facteur aggravant à ces problématiques. Aujourd'hui, deux éléments majeurs influent sur la rentabilité d'un hôtel : la qualité et la visibilité, auxquelles s'ajoutent bien sûr un peu de gestion. Des solutions pragmatiques existent pour retourner la situation."
    Soubes Sylvie - L'Hôtellerie Restauration - 14/9/17, pages 2 et 3
    Management
    Communication et actions publicitaires : les approches gagnantes
    "Communiquer de façon efficace ne s'improvise pas. Cela nécessite d'élaborer soigneusement son plan de communication et ses objectifs en étant attentif à de nombreux aspects. Une approche indispensable pour reprendre la main sur sa commercialisation, augmenter ses ventes en direct et ne pas se reposer uniquement sur les OTAs. Conseils d'experts pour une stratégie de communication bien huilée."
    Foulon Nathalie / Reynaud Christel - Industrie Hôtelière - 10/17, pages 36 à 42
    Gestion
    Savoir analyser le prix moyen et le taux d'occupation
    "Ces deux données sont des indicateurs classiques pour mesurer l'activité d'un hôtel. Une comparaison de ces indicateurs avec ceux des concurrents ou du marché permet d'affiner l'analyse."
    Barret Jean-Philippe - L'Hôtellerie Restauration - 19/10/17, page 14
    Juridique
    Société hôtelière : le (nouveau) registre des bénéficiaires effectifs
    "Aux entreprises exploitées sous forme sociétale, le décret n° 2017-1094 du 12 juin 2017 impose présentement une nouvelle formalité : le registre des bénéficiaires effectifs ou RBE, autrement dit les identifications et traçabilité formelle des personnes (physiques) détentrices du capital social et du pouvoir de contrôle sur l'entreprise. Obligation de portée générale, la formalité du RBE n'est conditionnée ni par la nature de l'activité de l'entreprise, ni par la typologie de sa forme sociétale ou encore par le montant (minimum) d'un capital social ou d'un chiffre d'affaires. De sorte qu'une société hôtelière, même modeste, même familiale, est soumise à cette obligation, et sans exception ou tolérance, sachant, toutefois, que les sociétés déjà immatriculées au RCS ont jusqu'au 1er avril 2018 (délai limite) pour effectuer les diligences qui s'imposent."
    Industrie Hôtelière - 10/17, page 60
    Développement durable
    Comment sensibiliser les clients aux bons gestes pour la planète ?
    "Pas facile d'inciter la clientèle à se servir plusieurs jours d'une même serviette ou à dormir dans les mêmes draps. Certains hôtels font de la pédagogie, quand d'autres récompenses les bonnes volontés."
    Eveillard Anne - L'Hôtellerie Restauration - 12/10/17, page 11
    Informatique et nouvelles technologies
    Le digital au service des hôteliers, pour le meilleur service possible
    "Mieux gérer sa relation clientèle et personnaliser au maximum les prestations pour faire vivre à ses hôtes une expérience de séjour unique et les fidéliser, voilà une démarche au goût du jour, grâce aux nouveaux outils digitaux. Les divers services proposés par les sociétés présentes sur le marché, dont la conciergerie digitale, ne se substituent pas à la richesse des contacts humains. Constats et retours d'expériences."
    Reynaud Christel - Industrie Hôtelière - 10/17, pages 43 à 45